Finance

A quoi sert la Banque centrale européenne ?

Banque centrale européenne

La banque centrale européenne est l’institution monétaire qui s’est vu confier la responsabilité de la définition de la politique monétaire au sein de la zone euro.

Sa création remonte à 1999. Elle a pour principal objectif la lutte contre l’inflation. Elle doit aussi, dans la mesure de ses possibilités, contribuer au maintien de la croissance et favoriser l’emploi. Dans ses textes fondateurs, ces objectifs restent, malgré tout, subsidiaires par rapport au maintien des prix.

La banque centrale européenne a recours à plusieurs types d’interventions sur le marché interbancaire.

Elle a ainsi mis en place différentes techniques administrés. Il va s’agir essentiellement d’appels d’offres, de mises en pension et de rémunération de liquidités. Ces différentes techniques correspondent à ses trois taux directeurs (taux de refinancement, taux des prêts marginaux et taux des facilités de dépôts). Elle peut aussi intervenir sur le marché interbancaire en recourant à des interventions qui sont qualifiées d’open market.

La banque centrale européenne est l’institution bancaire de premier rang du système bancaire de la zone euro.

A ce titre, elle a le pouvoir de créer de la monnaie de manière quasiment illimitée. Ceci expliquant les sollicitations dont elle peut faire l’objet afin, notamment, de souscrire des titres d’Etats de la zone euro. Les déséquilibres monétaires, qui pourraient en résulter, avec les risques inflationnistes sous-jacents, lui ont fait rejeter, tout au long de l’année 2011, ces différentes demandes.

Leave a Comment