Finance

Assurance vie : la référence en terme de rendement

Assurance vie

La vie comporte certains projets et échéances importantes sur le plan financier. Ces projets nécessitent donc d’être planifiés à travers l’investissement de l’argent, avec notamment le placement ou l’épargne, pour bien les préparer. Il en est ainsi de projets à long terme comme l’immobilier, les achats importants ou même la retraite.

Dans cette optique, et particulièrement en France, l’assurance vie occupe une bonne place parmi les moyens de placement les plus utilisés. Il s’agit pour le souscripteur de signer avec la compagnie d’assurance un contrat lui permettant de déposer un capital initial qui équivaut à un montant négocié à l’avance et susceptible d’évoluer. Cet argent du souscripteur se verra appliquer un certain taux d’intérêt décidé à l’issue de négociations avec la compagnie d’assurance. Dès lors, il apparait que l’assurance vie constitue un moyen de placement hautement rentable pour le bénéficiaire. Il faut noter que l’assurance vie existe principalement sous deux variantes. Ainsi, le souscripteur peut choisir un contrat en euros ou en obligations. Le contrat avec le placement en euros renferme toutefois plus de simplicité.

En effet, le souscripteur a la possibilité d’effectuer des retraits à tout moment, en plus de bénéficier des taux d’intérêt très rentables. Les taux de rendement de l’assurance vie sont très importants, ce qui justifie toute leur popularité. Cela a même pu pousser les autorités bancaires et financières à militer pour une réduction des rémunérations de l’assurance vie jugées très élevées. Ainsi, cela pose d’ailleurs le débat sur la rigidité de la règlementation applicable aux assurances vie, et appelle ainsi à davantage de prudence pour préserver l’assurance de toute faiblesse ou dispersion dans la règlementation.

L’importance d’une stabilité dans la règlementation de l’assurance vie

L’assurance vie constitue aujourd’hui le moyen de placement préféré, particulièrement en France, avec des taux de rendement importants accompagnés de nombreux privilèges pour les bénéficiaires parmi lesquels un régime fiscal très avantageux. Toutefois, à défaut d’une règlementation claire et stricte, cela pourrait ouvrir la voie à une certaine insécurité juridique qui, à terme, pourrait menacer le rendement de l’assurance vie. En effet, l’afflux vers les compagnies d’assurances peut contraindre celles-ci à acheter des obligations à des taux bas, et réduire ainsi le rendement de l’assurance vie. C’est pourquoi les associations d’épargne appellent les bénéficiaires à plus de prudence, et invitent à l’adoption de règles plus rigides et plus stables. La multiplication de réformes et mesures réglementaires ou fiscales touchant l’assurance vie ne garantit nullement la sécurité des bénéficiaires. Cela peut même menacer la confiance qu’ont les souscripteurs en l’assurance vie, privilégiée par sa sécurité et ses avantages, notamment sur le plan fiscal. Ainsi, des règles claires et stables participeront à rendre plus attractif l’assurance vie qui, malgré tout, demeure l’un des moyens de placement et d’épargne les plus prisés sur le marché.

Leave a Comment