Finance

Conseils avant d’investir dans un placement financier

Placement financier

Beaucoup d’argent circule dans le domaine de la finance, ceci attire bien évidemment la convoitise d’escrocs mais aussi d’intervenants peu scrupuleux.

En 2008, nous avions pour la première catégorie le désormais célèbre Bernard Madoff et pour la seconde catégorie Goldman Sachs qui conseillait à ses clients d’acheter des produits structurés liés au subprime. Ces produits financiers étaient vendus par la banque qui percevait ainsi des commissions tandis que dans le même temps elle spéculait à la baisse sur ceux-ci.

A l’échelle du petit épargnant, les soucis sont identiques…

Faire attention au placement financier

Tout d’abord il faut s’informer, consulter la presse, les sites internet spécialisés et réfléchir.

Conseils à suivre pour éviter les mauvaises surprises en matière de placements financiers :

1) N’investissez que dans ce que vous comprenez, si le commercial ou le conseiller financier n’est pas clair dans ses explications sur le produit d’épargne ou d’investissement ou si son raisonnement ne vous semble pas couler de source, ne faites pas celui qui comprend et passez votre chemin : l’arnaque ou les grosses ficelles sont souvent dissimulées par un discours complexe et obscur : comme le dit Boileau, Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement – Et les mots pour le dire arrivent aisément

2) Avant de placer votre argent, posez vous les bonnes questions :
-Quels sont mes objectifs (préparation de la retraite, constitution de revenus complémentaire, transmission de capital, payer moins d’impôts) ?
-Quel est mon horizon de placement (quelques mois, quelques années, 20 ans…) ?
-Quel est mon profil de risque, suis-je prêt à tout perdre si l’investissement tourne mal (bourse, marchés financiers, investissement en capital de sociétés) ou bien est-ce que je préfère des placements plus prudents (placements sans risques, placements livrets, assurance vie…) ?

3) Un principe de base : pour tous les placements financiers, la rémunération va être proportionnelle au risque, plus la rentabilité est élevée, plus le risque de perte est important. Il faut avoir ce principe constamment à l’esprit.

4) En matière de défiscalisation, tout placement financier défiscalisant doit pouvoir être rentable ou pertinent sans l’incitation fiscale. Si l’avantage fiscal n’existait pas, investiriez-vous dans ce produit ? Le placement défiscalisant doit pouvoir tenir sans béquille.

Leave a Comment