Crédit

Facilité de caisse de la banque : définition et principe

Entreprise

La facilité de caisse est une source de financement octroyé par la banque pour les entreprises traversant une difficulté financière passagère. Elle est accordée pour un besoin urgent d’argent. L’autorisation de découvert ne peut être validée que sous certaines conditions et dépend de la solvabilité et de la qualité du client.

Conditions et durée

La facilité de caisse n’est pas un moyen de financement donné à toutes les entreprises. En effet, elle est octroyée uniquement aux clients ayant ont une bonne santé financière. Et que le degré de risque est moindre. Dans les conditions d’octroi de la facilité de caisse, elle est accordée pour une utilisation de courte durée, à 15 jours minimum. Pour en bénéficier, il faut faire une demande manuscrite. En contrepartie, la banque remet un document fixant les modalités de remboursement, le montant et les taux d’intérêts. Le paiement sera accordé en se basant sur les besoins d’exploitation de l’entreprise.

Avantages

La facilité de caisse est une pratique courante entre l’entreprise et la banque. En effet, cette source de financement permet d’honorer les créances d’un fournisseur, régler une opportunité d’affaires spontanée ou payer le salaire des employés. Cependant, la banque ne l’utilise pas de façon permanente en faveur des entreprises. Si tel est le cas, elle proposera un produit plus adapté par exemple, un crédit permanent avec des réglementations strictes et des taux d’intérêts. Les taux d’intérêts peuvent être fixes ou variables. Selon le degré de risques, le taux est calculé en fonction de la somme demandée et de la durée d’utilisation du prêt. Toutefois, la décision d’acceptation reste le privilège de la banque émetteur du découvert. En cas de refus, elle devra informer le client en respectant un préavis de 60 jours.

Leave a Comment